Finisterrae, T1 - Tu garderas le Secret de Jeanne Bocquenet-Carle

Editions : Rageot
Collection : Hors Collection
Auteur : Jeanne Bocquenet-Carle
Couverture : Krystel
Parution : 18 Juin 2014



Résumé :
Katell, 15 ans, et ses frères emménagent brutalement avec leur mère en Bretagne, une région qu’elle a désertée vingt ans auparavant. Ils s’installent au Menez Hom, sur les terres de leur grand-mère Maria, morte dans de mystérieuses conditions. Là Katell est initiée aux croyances druidiques. Elle tombe sous le charme de Tristan, un jeune surfeur, et se lie avec Nolwenn au lycée. Bientôt des hommes armés, à la recherche de « la pierre de la destinée », menacent sa famille. Katell maîtrisera-t-elle les forces de l’esprit pour les repousser ?



Mon avis : 
Le monde de Katell va être bouleversé, passer de Paris à la campagne, la pauvre choupinette ne comprend rien à la vie. Oops, ce n’est pas bien de se moquer. Quand elle rentre du lycée (elle est en seconde, c’est important, enfin pour moi ! =P), elle va apprendre qu’elle va aller vivre en Bretagne avec ses frères et ses parents suite à la mort de leur grand-mère. Le papa, est très souvent absent et ça se ressent dans le comportement de chacun d’entre eux.

Katell se plaint dès le départ et pour rien. Oui, oui et sérieusement elle gonfle. Elle est une gamine même à 15 ans. C’est une adolescente qui râle pour un oui et pour un non, chieuse mais dans le mauvais sens du terme. Egoïste, hypocrite et j’en passe. 
On dirait une collégienne et pourtant elle est au lycée depuis quelques mois… =P Pas mûre du tout ! 
On ne peut pas enlever sa curiosité et son appel intérieur pour découvrir la vérité, par exemple le pourquoi ils sont allés vivre en Bretagne après la mort de leur grand-mère dont ils n’avaient jamais entendu parler. J’ai trouvé, j’avoue une nette amélioration vers la fin avec  toujours un mental de collégienne. Ses pensées sont quand même drôles. Au moins ça ! MOUAHHAHAHA ! Niark niark. =P

Au début je restais « perplexe ». L’histoire, les petits détails, les petits éléments intriguaient mais l’héroïne avec son caractère de gamin gâchait tout, néanmoins je continuais jusqu’à une scène (toujours au début) qui m’intrigua encore plus. L’histoire va un peu trop vite et l’acceptation des légendes druidiques également. J’admets qu’il se passe quelque chose, qui ne permet vraiment pas de réfléchir si on y croit ou pas, mais plus de caractère/d’interrogation n’aurait pas dérangé.
La chose intéressante où j’avais hâte de découvrir la suite, ce sont les passages en italiques. ;) Ces passages sont beaucoup plus fascinants et entraînants que le reste de l’histoire. Je suis désolée, mais j’avais une envie féroce de sauter les pages juste pour découvrir ces passages qui piquent notre curiosité où on se pose davantage de questions. Rien que pour eux, je lirai peut-être la suite ! =P
Il y a beaucoup de raccourcis, malgré ça, c'est entraînant. Même si on n’aime pas son caractère (ou plutôt « je »), on suit l'héroïne pour en savoir plus. Le côté celte a les bases de son histoire dans ce premier tome mais plus d’approfondissement aurait été mieux. =)

J'ai eu un petit problème avec l'altercation avec le père. L’entourage auraient pu faire autrement mais c'était comme si, ils étaient affaiblis, si on peut dire, devant une personne. Cette dernière (je ne parle pas du père mais d’un autre personnage), je ne l’apprécie pas trop. Mon caractère qui fait sûrement ça.
En plus l'humour, à certains moments, tu n'as pas le droit. =/ Ca passe vraiment pas avec moi. C’est vrai que j’aime l’humour limite à n’importe quel moment, peut-être pour ça que j’ai râlé  un peu. On sourit devant certaines remarques mais je levais les yeux quand je lisais les commentaires. Katell reproche mais elle n'est pas mieux. Elle est arrogante, égoïste, énervante et gamine quoi. =P
Les parents (ils sont tous responsables de "l'état" du père)… No comment… L’amour parental tout ça tout ça ok, mais pour le reste on repassera. =P Après on s’étonne ou pas des « éclats de voix » du padre… =P Les sentiments ne se sont pas assez développés. Ça va un peu vite même si des mois se passent. Car il y a une romance dedans, enfin une amourette qui se développe très lentement. C’est un peu trop jeunesse à mon goût, je ne sais pas si l’auteur a voulu que les lecteurs aient autant de réactions. =P


J'aime bien l'histoire celte, elle est intrigante mais les personnages, no comment… à part l'humour (qui est limite interdit). Je suis partagée pour lire la suite et fin. D'un côté, je veux continuer pour l'histoire même si c'est simple, mais de l'autre, je ne supporte absolument pas l'héroïne et à peu près tous les personnages. Vive l'ignorance et les non discussions. TOC !


Commentaires

  1. Si l'héroïne se plaint tout le temps, ça risque de m'agacer alors je crois que je vais passer mon tour. Dommage car j'aimais beaucoup le résumé ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être pas tout le temps mais elle est très gonflante pour moi. =P

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy