Re:Zero, tome 1 de Tappei Nagatsuki

Editions : Ofelbe
Collection : LN - Light Novel
Auteur : Tappei Nagatsuki
Couverture/illustrations : Shinichirou Otsuka
Parution : 15 Juin 2017

Subaru Natsuki fait la connaissance d’Émilia, une jeune fille aux longs cheveux d’argent qui l’entraîne dans une dimension peuplée de monstres et d’ennemis en tous genres particulièrement hostiles. Le jeune homme a juré de la protéger, mais il ne résiste pas longtemps dans ce monde violent où il est tué rapidement.

Pourtant, il revient d’entre les morts à l’aide d’un pouvoir qui le ramènera toujours à son point de départ. Subaru entame alors un combat perpétuel dans lequel il essaie, peu à peu, de changer le futur, où chaque fois les souvenirs sont à reconstruire...


Merci aux éditions Ofelbe ! =D

J’avais repéré l’anime et je n’avais aucune idée de l’histoire, enfin… à part l’histoire de la mort.
Subaru se retrouve dans un autre monde, ce passionné de fantasy ne va pas trop être dépaysé. Il va croiser une jeune femme aux cheveux argentés et va l’aider à rechercher son objet volé.

Le début est assez difficile pour moi. Après je me demande si c’était la bonne période pour le lire. J’ai lu quasiment la moitié, une petite pause puis je l’ai repris. Bref, au commencement j’étais perdue dans le roman. En fait, c’est plutôt comment il débarquait dans ce nouveau monde et heureusement que le résumé de la quatrième de couverture m’a aidé. Je n’avais pas les yeux devant les trous ni les neurones très bien connectés pendant la période que j’ai commencé « Re: Zero ». A la fin de la lecture, je suis revenue à ce premier chapitre, c’est bien moi qui suis partie en cacahuète. =P

J’aime beaucoup l’univers et ce héros – protagoniste – pas comme les autres. Il arrive dans ce monde, un peu dépaysé mais trouve très vite ses marques car il est fan de fantasy, il en lit beaucoup. Il se croit dans une sorte de jeu. Est-ce qu’il a raison ? Est-ce qu’il a tort ? Les tomes nous le diront.
C’est vraiment un monde intéressant, surtout vers la fin du roman. Il y a du suspense, du mystère, plein d’interrogations. Ce tome-ci pose les bases de l’histoire, de ce jeune homme qui meurt et revient au point de départ, des personnages « secondaires » qui rencontrent notre héros et de ce milieu où chevalier, elfe, voleur, magie se côtoient. Un peu trop long à démarrer tout de même, j’avais vraiment du mal à l’avancer. On revenait un peu toujours aux mêmes éléments avec quelques modifications. Ça ne l’a juste pas fait avec moi. Du coup, un mauvais départ pour moi mais au fur et à mesure des pages, je changeais d’avis, je commençais à connaître ce monde et ses personnages. Felt, m’a un peu agacé puis petit à petit moins par exemple.
Y a l’écriture aussi, c’est un style bien à l’auteur. Logique mais je ne sais pas, c’est différent de ce que je lis, parfois je butais...
Plus on avance, plus ça se dévoile. Les personnages se révèlent, j’ai commencé en apprécier certains. Un monde vraiment mystérieux qui commence à me happer vers la fin aussitôt que j’ai su (même si je me doutais) que certains personnages cachaient des choses sur leur compte. Ça pimente le reste du roman, relève le niveau et je ne demande qu’à lire la suite pour avoir les réponses à mes questions. Espérons que ça bougera un peu plus. C’est vrai que c’est juste l’ébauche ici mais il manquait  un peu de piquant malgré les événements qui se passaient et des personnages charismatiques.


Même si j’ai buté au début car je n’arrivais pas à suivre ni à être dedans, j’ai commencé à apprécier le roman à plus de la moitié et certains personnages. Un univers intéressant sur la fin qui j’espère ne sera pas trop classique dans son genre. Un premier tome assez mitigé pour moi.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy