Les Rumeurs d'Issar, tome 1 - Le Talisman perdu, de Marie Caillet

Editions : Hachette/Black Moon
Collection : Aventure
Autrice : Marie Caillet
Couverture : Sébastien Del Grosso
Parution : 24 Mai 2017
Dis-moi quel est ton Signe, et je te dirai quel est ton pouvoir…

Dans les royaumes d’Issar, la magie habite tous les Hommes. Mais parfois, elle en choisit un. Le pouvoir dont il dispose alors est si puissant qu’il s’incarne en un animal mystique, qui dépend de son signe de naissance. Ces deux êtres, liés à tout jamais, ont pour mission de protéger les puissants de ce monde.
Edjan, seize ans, est l’un de ces élus. Le problème, c’est que son animal, loin d’être redoutable, est minuscule et possède un caractère épouvantable. Ils ont bien du mal à cohabiter dans leur boutique de tapis volants. Jusqu’au jour où leur secret est découvert par Shaëll, voleuse intrépide, qui travaille pour une entité hors-la-loi. Avec elle, ils décident de quitter l’anonymat et d’apprendre à contrôler leur magie.
Par-delà les dunes, ils vont devoir se rendre à Galène, capitale du royaume d’Aestera, où le Lion a disparu…




Merci NetGalley & Black Moon !!

J’étais un peu sceptique au départ. C’est vrai que j’ai démarré du mauvais pied avec cette chaleur qui m’a fait lire 50 pages en deux jours. C’est très peu pour moi. Nous découvrons sur un esprit enchanteur cet univers. Certes c’est moins féérique dans le sens « mille et une nuits » mais après un démarrage explicatif, j’ai dévoré ce premier tome et le dénouement BOUYA !

Edjan a son Talisman depuis un an mais il n’est pas content. Chaque année il y a la Journée, et cette fois-ci, il a décidé d’y retourner pour aller parler à une personne. Ce qu’il a vu, cet événement va lui  changer sa vie et une aventure va s’ouvrir.

Le livre commence doucement. On rencontre un premier personnage, puis un autre et quelques-uns au fil des pages. C’est d’abord eux dans leur vie de « tous les jours ». On les côtoie, on s’interroge, on apprend à les connaitre et essaye de les cerner.
A part l’effet Mouchard (pour comprendre faut lire ses Rumeurs), qui m’a donné du rêve, un air enchanteur (le saligaud),  j’étais moins enchantée quelques temps après. C’est logique évidemment et en fait je ne m’attendais pas du tout à ça. Il faut le temps que l’histoire se mette en place. Première impression est l’univers envoûtant et ses particularités m’émerveillent entre les Tapis (oubliez le cheval), les Rumeurs (oubliez les lettres), les Signes (surveillez votre signe astrologique), la magie (veux un TALISMAN quoi), les Djinns (touche exotique mais les pauvres petits loups) et les Ange-Gardiens (Original quoi ! Je veux en devenir un !). J’étais beaucoup captivée par ces caractéristiques de ce fantasy.
Ensuite, après cette première impression, j’ai eu du mal à rentrer dans le roman. L’histoire se développe petit à petit. On a des détails par ci par là puis on rentre vraiment dans le sujet et dans cet univers. Malgré que ça soit long au départ, ça s’accélère suite à l’avancement de l’histoire. C’est vrai que c’est assez classique, les trahisons, les complots mais prenant. Le début difficile néanmoins, j’ai vraiment du mal à lâcher le roman. Je me suis attachée aux personnages, l’univers est vraiment génial et je voulais découvrir la vérité, savoir les secrets. =)
Au fur et à mesure, les pages défilaient. Les événements assez classiques avec les secrets, les mystères, sont présents. On n’a pas le temps de digérer une information, ni la développer que nous gravitons ailleurs. Les choses sérieuses commencent et alors une enquête est faite. On découvre l’intrigue de ce premier volet qui va avoir des conséquences sur les suivants. Le roman part en crescendo, ce dénouement bluffant ! Alors oui j’ai deviné des éléments mais je retenais mon souffle tellement je voulais savoir et découvrir la vérité ainsi que de croiser tout (mains, doigts, jambes…) ce que je pouvais pour un personnage. 


Edjan est un jeune homme particulier. Je ne vais pas gâcher la surprise. Il va devoir se dépasser, affronter ses peurs, aller de l’avant. Il évolue du début à la fin et c’est pour ça qu’on l’aime. J’ai adoré son côté tranquille, pas trop rancunier et pourtant au fond de lui une flamme est présente. Chuut j’en dis pas plus.  J’aurais aimé qu’il soit plus rancunier mais bon… hi hi Il est tellement couillon et mignon. 
Shaëll est une jeune femme assez mystérieuse et énigmatique. On la connait très peu, en fait juste ce qu’elle montre. On aimerait qu’elle se confie, rien que pour savoir d’où elle vient et qui elle est vraiment. Elle est indépendante, combative, forte car pour elle, il faut survivre et autres choses… Veut-elle se dépasser ? Mais surtout dépasser son Signe ? Même si elle va s’ouvrir un peu, sortir de sa coquille qui la protège, y a toujours derrière une part fragile.
Chanis, une jeune femme seule, mal dans sa peau qui essaye de se trouver. Elle a peur, veut faire ses preuves et commence à s’affirmer.
Certains d’entre eux vont devoir faire face à leur « alter égo ». Dur de ne rien dire. Je parle de ces trois-là plus développé juste pour que vous les découvriez mais également Kez, Phélénas et bien d’autres. Je dirai qu’il ne faut pas se fier aux apparences et peut-être suivre son intuition. Merci moi ! xD



Un premier tome très lent au départ qui progressivement montre son potentiel. Une histoire classique qui monte en crescendo en nous étonnant de plus en plus. Des personnages attachants et énigmatiques. Un univers riche rappelant le style oriental. Qui détient la vérité dans ce monde ? Que cache-t-il encore ? J’ai hâte de découvrir tout ça et de lire la suite impatiemment. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy