Terre Brûlée, tome 1 - L'Exil de Astrid Causse


Editions : Auto-édition
Auteur : Astrid Causse
Couverture : Leila Bouslama (Chez CLM)
Illustrations : Emmanuelle Ramberg
Parution : Mai 2017
Sur les Terres d’Hauteroche, le royaume d’Indar était une contrée paisible. Eleanor, la duchesse en titre, était mariée au duc de Vaneim. L’apparition du mage noir, Sankdir, prince de l’Outre-Terre va venir perturber le cours des choses. Condamnée à l’exil, Eleanor doit prendre la fuite accompagnée de sa fidèle servante Katrina et du maréchal ferrant Trinks. La duchesse devra faire face à la réalité de sa situation et prendre des décisions qui changeront sa vie à tout jamais. 

La compagnie affrontera de multiples dangers lancés à leur encontre par le mage noir le plus puissant de tous les temps.
Qu’adviendra-t-il d’eux ? Parviendront-ils à en réchapper ?


Merci à Astrid Causse pour sa confiance. =D

Dès le départ, nous sommes embarqués par l’histoire. C’est surtout l’écriture d’Astrid Causse qui nous entraîne de page en page. Elle est très fluide et nous transporte.
Eleanor est une jeune femme qui a vu sa vie complètement chamboulée. Son mari l’a contraint à l’exil  et elle doit tout faire pour arriver à bon port. Le magicien noir veut sa mort et ça ne sera pas de tout repos.

Eleanor est une personne perdue mais déterminée. C’est une personne qui a besoin qu’on la protège mais malgré ça, à chaque pas devant elle, elle va s’affirmer. Eleanor se (re)construit et se (re)trouve. Son caractère enfoui va ressurgir. =)
Un perso Trinks, je l’aime bien mais il est couillon. Il est obnubilé par les différences sociétales et jaloux comme un pou. Sa petite crise, mais haaaaa quoi ! Tuez le moi ! Naan un coup de frappe à la  Gibbs pour lui remettre le cerveau droit. Ouais pas gauche mais droit !
Il y a d’autres personnages comme Katrina qu’on rencontre. Ils sont assez spéciaux mais très intéressants. Certains sont en surface, d’autres un peu moins.

L’histoire est un régal. Il y a plein de choses qui tombent au fil du temps, sans vraiment un réel but pour nous mais plus sur l’histoire. Je me questionnais souvent sur les liens, les personnages (faut avouer que les ¾ ont des secrets), un univers bien étendu sans quasiment se dévoiler et sur la trame elle-même. Cette dernière est assez intrigante. Elle est rapide et des miettes sont mis ici et là. Des petits détails nous retiennent. Plus on avance, plus on accélère tellement c’est prenant. Vers la fin, les choses progressent à une sacrée vitesse. J’étais stressée pour les personnages. :O
En fait, le récit démarre très fort, les pages ont filé à une vitesse folle devant les événements tellement que ça s’enchaînait. Ensuite, comme le récit ralentissait pour mieux laisser place à l’histoire, je découvrais mieux ce monde, les caractères des protagonistes et de mieux comprendre les liens. Parce que, parfois certains éléments/personnages nous tombent dessus. Dans un sens, c’est surprenant à cause d’une certaine facilité mais dans un autre sens, ça coule de source pour la suite. En se rapprochant de la fin, je comprenais mieux les choix de l’autrice et cette cadence. J’ai été souvent surprise et j’ai eu une lueur sadique à un moment donné. Ooops. N’empêche en étant vers la fin, il y a un peu plus de sensations et de sentiments. Mon cœur battait frénétiquement. J’ai été beaucoup étonnée et maintenant, je veux savoir ce que nous réserve la suite !
Par contre, ce que je reproche dans ce premier tome c’est que ça manque un peu plus d’émotions, de sentiments (au début et au milieu) et que beaucoup de scènes vont trop vite sans réel détails. J’aurais aimé un peu plus d’approfondissement. Il aurait fallu un peu plus de descriptions, de temps (oui la durée) et de détails pour un meilleur enrichissement. Après, j’avoue, que d’autres tomes vont arriver par la suite mais il manquait un petit truc. Un moment donné je me demandais où était passé un personnage mentionné… =P


J’aime beaucoup les illustrations à l’intérieur, surtout les cartes. =)
C’est un premier tome manquant un peu de consistance, avec néanmoins une écriture qui nous transporte très facilement. L’histoire est entraînante et les personnages attachants et/ou casse bonbons. Tout s’accélère vers la fin et on demande la suite !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy