Déracinée de Naomi Novik


Editions : Pygmalion
Auteur : Naomi Novik
Parution : 11 Janvier 2017
"Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu’il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d’un éclat sans pareil. Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d’échange dans cette vallée menacée par la corruption.

Car si les villageois demeurent dans la région, c’est uniquement grâce aux pouvoirs du « Dragon ». Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes. En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l’accompagne dans sa tour pour le servir.
L’heure de la sélection approche et tout le monde s’est préparé au départ de la perle rare.
Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu…"



Merci aux éditions Pygmalion d’avoir permis de donner mon avis. =)

J’ai bien aimé cette fantasy. Cet univers me rappelle énormément le nôtre au temps du Moyen-Age, rajoutez juste de la magie avec des sorciers et le Bois, une mystérieuse forêt sombre, dangereuse « où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes ». 

Le Dragon surveille ses lieux et protège la vallée autour de ce fameux Bois. Tous les dix ans, il choisit une fille. Alors que tout prédestinait Kasia pour le servir, c’est Agnieszka qui a été choisie. Sa vie va beaucoup changée et sa vision du monde également. Une quête sur elle-même mais aussi sur l’histoire de son pays.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre à part la personnalité du Dragon. Nous suivons notre héroïne Agnieszka. J’ai aimé explorer l’univers et le découvrir à travers les pages avec elle. Elle a une forte personnalité. Egalement têtue, butée et suit beaucoup son cœur. Elle a un instinct et ce dernier l’emmène parfois très loin. C’est une jeune fille naïve au début pour se révéler à chaque page. Elle est maladroite, pas trop douée pour certaines activités mais déterminée à aller au bout des choses. Sa remise en question et ses interrogations ainsi les épreuves qu’elle subit, la font mûrir. Elle va apprendre énormément en ayant peur parfois d’elle et de ses sentiments. 
Dragon est au premier abord un être froid. J’aime beaucoup sa personnalité. Il cache ses sentiments et adore beaucoup crier sur Agnieszka. Je suis fan de leur relation. Je ne dévoile pas plus sur lui, il est bien mystérieux et il a ses nerfs un peu à vif à cause d’Agnieszka. 😜 Il se dévoile petit à petit mais toujours avec son ton autoritaire. Hé hé !

Il y a d’autres personnages comme Kasia (elle est pire que Agnieszka, elle fonce dans le tas 😜), d’autres sorciers, les êtres royaux… tout ce petit monde fait l’histoire et l’intrigue du roman. C’est logique. u_u 

C’est une histoire entraînante. Dès le départ, j’étais dedans avec ce petite enchantement malgré un moment donné mon envie s’est affaissée pour remonter jusqu’à plus lâcher le livre. En même temps, ça y va de plus en plus fort, tout s’enchaîne. J’avais envie de tout savoir, entre le relationnel, la société et les mystères non révélés. Ça débute comme si on nous racontait une histoire, seulement ce sont des explications sous un air de conteur. Juste au commencement, les toutes premières phrases, après je n’ai plus eu cette sensation.
Au fur et à mesure, les pions se mettent en place. Des thèmes assez classiques comme le complot, le pouvoir font tourner des têtes et sont présents. C’est parfois calme mais dès qu’on s’approche petit à petit de la fin, les événements s’accélèrent et on a vraiment du mal à lâcher ce roman. 
L’univers est assez magique. Le Bois, ce lieu sombre est bien mystérieux. Des miettes sur lui sont posées de temps en temps avec des petites informations sur ce royaume, cette contrée, sur les personnages jusqu’aux révélations à la fin. 
Les manigances sont à l’œuvre, on ne sait pas trop parfois à qui se fier mais certains on les voit arriver à trois kilomètres. La trame de l’histoire se monte progressivement, le temps que le monde se met en place ainsi l’arrivée des personnages. L’intrigue sur le Bois est bien menée car on ne voit rien arriver. Des personnes peuvent être déçues de ce qui se cache en dessous mais ça correspond à l’univers de l’autrice qu’on parcourt.
J’ai eu souvent peur, j’ai frôlé la crise cardiaque. Pour certains éléments, je n’ai pas les mêmes pensées que certains personnages notamment la chair à canon, hein ! Ne vous inquiétez pas, on sourit particulièrement avec les joutes verbales de Agnieszka et du Dragon. 



C’est un roman fantasy entraînant se dévoilant à chaque page. Des thèmes classiques sont présents, néanmoins ça ne gâche absolument pas l’intrigue du roman. La révélation de la fin ne peut pas plaire mais j’ai adoré découvrir la vérité. La personnalité de l’héroïne est un réel plus ainsi que d’autres personnages qui renforcent le roman.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy