ReLife, tome 1 de Yayoiso

Editions : Ki-oon
Scénario : Yayoiso
Dessin : Yayoiso
Type : Seinen
Parution : 12 Mai 2016



Résumé : 
À 27 ans, la vie d’Arata est loin d’être celle qu’il imaginait dix ans plus tôt : sans travail, sans petite copine, il n’a même pas le courage d’avouer à ses amis qu’il est sans emploi et se force à jouer la comédie. Son erreur a été de démissionner de son premier poste seulement trois mois après son entrée dans l’entreprise. Sur un CV, ça ne pardonne pas ! Chaque entretien d’embauche se solde par un échec. Cerise sur le gâteau : sa mère lui porte le coup de grâce en lui annonçant la fin de son soutien financier d’ici un an…
Arata est au bord du gouffre quand le mystérieux Ryo Yoake, employé de l’institut de recherche ReLIFE, frappe à sa porte et lui propose de participer à une expérience de réinsertion sociale, qui passe par… une année de retour au lycée ! Le jeune homme n’a rien à perdre. Il avale la pilule qui lui redonnera l’apparence de ses 17 ans et reprend le chemin de la terminale. Sa nouvelle vie d’adulte parmi les ados commence…


Mon avis :
Le résumé était vraiment alléchant et au détour du rayon que vois-je ? ReLife. Il venait à peine de sortir, genre la veille ou aujourd’hui. Arata a 27 ans et la vie n’est pas vraiment ce qu’il avait imaginé. Un soir il rencontre une personne, Ryo Yoake, qui lui propose de revenir au lycée et d’avoir 17 ans. 
Sincèrement, comment il peut paraitre jeune ? Comment revenir à 17 ans ? Comment il va faire pour se passer comme un lycéen ? Qu’est-ce que c’est drôle ! C’est parti pour une histoire de rigolade avec sa petite touche de mystère en second plan.

En ouvrant le manga, je ne savais pas qu’il allait être en couleur. Ça change énormément. =P C’est vraiment sympa. =)

Arata est déprimé. Il n’arrive à rien faire, il n’a rien. Cette opportunité, il va la saisir pour le meilleur et pour le pire. Niark niark.
Je ne veux pas trop dévoiler ce qu’il se passe. Ce que je peux dire, c’est même si j’ai eu du mal au début pour je ne sais quoi, j’ai fini d’une traite ce premier tome. Je me posais des questions sur ce but d’avoir de nouveau 17 ans ou encore pourquoi faire ceci. Ce côté mystérieux passe en second plan sans le perdre de vue. Remarquez, je suis peut-être parano mais je me méfie. =P

Arata va se questionner sur beaucoup de chose. Choc des générations, comment être dans la vie sociale, il y a plein de sujets. =) Est-ce que c’est facile d’être un adolescent ou être un adulte ? 
Alors oui, j’ai beaucoup rigolé. J’insiste je sais mais certaines réactions sont tellement drôles. Arata va oser, se planter mais la vie lycéenne va lui faire du bien je pense. J’ai beaucoup aimé ce qu’on voit. 



Ce premier tome de ReLife est drôle. Une histoire se met en place et nous voyons l’évolution de Arata et comment il va gérer ça. =)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy