La Parisienne et le Highlander, tome 1 - Le Salamandre et le Félin de Jeanne Malysa


Editions : DreamCatcher
Collection : Plume Verte
Auteur : Jeanne Malysa
Couverture : Mylène Charpentier 

Parution : 18 Juillet 2016


Résumé :
Suite au décès de son grand-père, Anaïs de Malincourt, jeune libraire parisienne, va se retrouver malgré elle, entraînée dans une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas. Iain Mac Kelloch’, l’aîné d’une dynastie écossaise va se voir charger d’une enquête à laquelle son grand-père lui demande, au-delà de la mort, de se consacrer. Les concours de circonstances (mais en sont-ils vraiment ?) feront se rencontrer les deux jeunes gens qui n’auront pas d’autres choix que d’obéir à leurs aïeux et se lancer à la poursuite d’une mystérieuse pierre d’étoile que les Mac Kelloch’ appellent le Stur Rionnag. Avec un zeste de légende, une part d’aventure, un soupçon de mystère, une pincée d’érotisme, Anaïs et Iain vont vivre avant tout l’histoire de leur destinée.


Mon avis :
Merci aux éditions DreamCatcher de m’avoir permis de donner mon avis !

Alors, alors ce premier tome de « La Parisienne et le Highlander ». Comme c’était marqué érotique, je me posais des questions et on m’a gentiment répondu. Donc j’ai  plongé dans le roman. Mmmh, mmmmh. Ce n’est pas trop érotique hein, enfin pas comme je l’entends mais vas-y qu’on pense à se sauter et au cul/sexe alors là, ce roman est le jackpot. 

Anaïs vient de perdre son grand-père. Au-delà de la mort, il lui envoie un message (attention ce n’est pas un fantôme, juste le notaire qui passe hein ! =P) et elle doit suivre les instructions. Après y a Iain, un écossais qui va rentrer dans la vie d’Anaïs et découvrir ensemble « pourquoi leurs grands-pères respectifs veulent qu’ils cherchent quelque chose ? » TAN TAN TAAAAN !

Je préviens, j’ai insulté intérieurement beaucoup Iain et un peu Anaïs. J’ai un caractère de cochon et avec ce premier volet, mon caractère a fait coucou. =D Il ne faut pas vraiment faire gaffe. =D Les pages défilaient mais arriver aux 600 pages sur 871 pages pour moi. Mon epub m’a fait 871 pages. Ouais, ouais il a fait 871 pages. Plouf. Après ces 600 donc, beh les répétitions et les deux zigotos, ça devenait vachement long. Comme ils me tapaient sur les nerfs, le moindre truc je les bousillais dans ma tête. *-* Je veux bien que ça prenne aussi le temps de se construire mais moi craquage ! =P
Je me demandais dans quoi je m’embarquais. L’écriture je l’ai trouvé très simple, un peu nian nian dans un sens. J’ai eu un peu de mal même si je m’habituais au bout d’un moment. A la fin, l’écriture me dérangeait moins mais je ne sais toujours pas pourquoi elle me tique. C'est un peu gamin et cul cul. L'écriture ne m'a pas transporté.

L’histoire du mystère, de ce début « d’aventure » et de découverte m’a par contre, intriguée et tenue jusqu’au bout. Quand on a un élément, on se demande : « Qu’est-ce que ce truc ? De quoi ça parle ? Il me faut un décodeur ! ». Puis un autre indice et ding ding ding. J’ai beaucoup aimé ce mystère qui se dégage autour des deux protagonistes. Je vais faire abstraction de ce qui ne m’a pas plu et vous parlez pendant ce petit paragraphe l’histoire génial qui a dedans. Quand on se concentre sur l’intrigue principal du roman, on se demande où l’auteur veut nous mener. Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai découvert un peu de l’uchronie, l’auteure s’est servie de beaucoup de références en culture ainsi qu’en Histoire. Je ne savais pas que certains événements avaient existé. J’ai jeté un œil sur internet et ça a rendu le roman plus passionnant. Je n’étais pas complètement paumé(e) devant des noms. Hé hé ! Il y a beaucoup de révélations, de rebondissements même si c’est calme. J’ai bien aimé découvrir les autres personnages qui rajoutent un plus.
Il manque plus d'aventure tout de même. =)

Ce qui est vraiment chiant dans ma lecture c'est que les deux héros pensent tout le temps au sexe.  C'est insupportable mais vraiment. Des âmes sœurs extrêmement chiantes. LE COUP DE FOUDRE qui ne m’a pas montré d’alchimie. Oui, certains vont me dire que j’exagère mais ça ne l’a pas fait ici avec moi. C'est limite pas une seule page sans que l'un ou l'autre ait envie de faire des galipettes. On va rester polie hein ! Ils ne font pas des galipettes tout le temps mais penser qu’à ça, ça perd son charme à l’histoire. 
Le mystère est super intéressant et c'est ça qui me tient dans le roman. Les deux héros à force me gonflaient. Ils pensaient qu'à s'envoyer en l'air. On repart sur la politesse. J'en avais ras le bol. C'est leur truc certaines choses mais putain qu'ils sont insupportables, des idiots sur patte et lui monsieur qui veut dominer et elle : ouh la la. *Anaïs toute rouge* A force le moindre élément je les critiquais. Je sais ce n'est pas très bien ni fair-play mais les deux héros je ne les aime pas trop.
Caractère Laura 1 – Caractères Iain et Anaïs 0 *DEAD*

Iain est con. Je sais qu'il s'est construit une carapace mais cette tête de mule puissance infinie est peut-être intelligente mais il n'a rien dans la caboche. J'ai détesté son caractère. Parfois c'est mignon mais lui est dans l'extrême.  EXTREME ! Tête à claque ! =O Il passe de con à enfoiré. Vous verrez oui oui.  C’est limite prévisible dans un sens. MOUHAHAHAHA !
Je rêve le jour où elle le remet à sa place ! Le nirvana ou comme eux, le septième ciel. Oui, ouh la la la. *voix aigue* 
Anaïs est naïve. Il se passe des choses mais non elle se sent tellement belle et complètement amoureuse qu'elle ne voit rien d'autre. Limite il faut la secouer pour qu'elle bouge. Elle est également une demi-cruche. Oui parfois elle est et d’autres fois, ça peut aller. 

Oh la la ils s'aiment. Oh la la ! OH MES DIEUX !
C'est vite parti en live en fait dans ma tête. =D Comme ceci : Regardez en dessous :
Ça parlait trop cul. C'était trop « Ouh la la qu'elle est belle ». « Ouh la la qu'il est beau. » « Ouh la la j'ai envie de lui faire ça. »  « Ouh la la c'est moi qui domine. » Ouh la la j'en avais marre. Au moins c'était drôle. Des répétitions à gogo.
Oh punaise la fin j'aurais fait un meurtre, ça aurait été tellement bien. Mais ça aurait cassé le roman et bien sûr il y a un personnage tellement cruche qui va faire Amen. Si ce personnage le fait j'arrêterai complètement la saga. 
PAR CONTRE, j’ai énormément rigolé mais vraiment. Crise de fou rire à cause de tous les personnages, de mon foutage de gueule pour les héros (je ne vais pas me refaire), des scènes cocasses, des pas mal de choses et surtout grâce à FILLIAN. Ce dernier est génial. :3



C’est vrai que j’ai déglingué les héros qui m’ont insupportée mais vraiment. L’histoire principale donc l’intrigue est vraiment géniale. Je me suis régalée à chaque découverte et révélations. Vivement la suite quand même et si les héros continuent hachés menus la prochaine fois ! MOUAK !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy