Les enfants d'Erebus, tome 1 de Jean-Luc Marcastel

Editions : J'ai Lu
Collection : Semi poche Imaginaire
Auteur : Jean-Luc Marcastel
Parution : 12 Mars 2014




Résumé :
Paris, 1935. Lorsqu'un inconnu débarque chez l'explorateur Armand de Carsac dans l'intention de voir un étrange obélisque, Jade, âgée de 16 ans, comprend que son père ne lui a pas tout dit de l'expédition Antarctique, qui se solda par un échec cuisant quelques années auparavant. Quels secrets cache la mystérieuse relique ? Quelle est la motivation de ces redoutables poursuivants, prêts à tout pour se l'approprier ? Et surtout, surtout, qui sont les enfants d'Erebus ?


Mon avis :
Ça faisait un moment que je l’avais dans ma PAL et j’ai décidé enfin de le sortir.

Jane, notre héroïne, voit sa vie bouleversée après la visite d’un inconnu pour son père. J’allais parler de la personnalité du personnage inconnu au début mais je me dis que l’année où se déroule le roman en 1936 devrait vous mettre la puce à l’oreille. C’est vrai que je n’avais pas pensé à ça au départ mais après c’est logique. J’adore quand les auteurs jouent avec l’Histoire. =D He he ! 

Je ne m’attendais pas vraiment à ça et j’adoooore ! Il y a vraiment tout ce que j’aime.
Les descriptions sont super bien écrites, on vit les histoires, on imagine, on entend. Y a un élément où j’ai eu un peu de mal mais après j’étais complètement transportée dedans ! Parfois, il y a peut-être trop de descriptifs mais on vit pleinement le bouquin. 
Jane est une jeune fille qui rêve d’aventure mais aussi un peu meurtrie face à un événement. Elle est particulière et je n’arrivais pas trop à la cerner. J’adore ce personnage ! Il y a d’autres personnages mais nous suivons Jade. Les autres font avancer l’histoire avec elle.

J’étais super enthousiaste au début. J’étais émerveillée par ce début d’histoire en parcourant les pages. J’ai adoré découvrir ce beau monde, ces débuts de légendes, l’Histoire revisitée et imaginer tout cela même si j’ai eu quelques difficultés à imaginer. Ce n’est qu’après un moment que j’étais moins enthousiaste et certaines descriptions m’ont donné du fil à retordre.  Bref, à part cette petite chose, j’étais dedans. 

Passé un cap, j’étais moins dedans mais c’était toujours autant génial. L’histoire s’approfondit, nous révèle certains éléments et on se pose énormément de questions. Ce tome 1 met les bases. On s’aventure petit à petit. Il y a plein d’éléments qui arrivent et on se demande où l’auteur nous mène.
Après ce départ qui m’a vachement plu, je me demandais ce qu’il allait se passer. Il y a vraiment des choses étranges.



Le premier tome dévoile un brin d’aventure et met les bases de l’histoire. On fait la connaissance de ce monde, on se demande comment ça va finir et vivement la suite ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy