Anna héritière de Lumière, tome 1 - Fais un vœu de Sandra Léo


Editions : DreamCatcher
Collection : Plume Bleue
Auteur : Sandra Léo
Couverture : Emmanuelle Perigault-Garnier
Parution : 27 Juin 2016



Résumé :
« Je m’appelle Anna. Je viens tout juste de souffler ma dix-huitième bougie. Je menais une vie tout à fait banale avec mes amis et vivais même ma première grande histoire d’amour. Tout ça c’était avant que ma famille ne me révèle mon passé. Un passé lourd de secrets liés à la mort de ma mère alors que je n’étais qu’une enfant. Aujourd’hui, je dois apprendre à me battre car je suis en danger, je ne suis plus tout à fait comme les autres, je suis un Être de Lumière. »


Mon avis :
Merci aux éditions DreamCatcher de m'avoir permis de donner mon avis ! =D

Anna est insouciante, elle vit une vie de lycéenne avec ses petits problèmes, son « cocoon ». =) Elle est tranquillou jusqu’à que ses 18 ans arrivent. ;) Et oui BADABOOM vie chamboulée. 

En lisant le résumé, j’avais peur que le récit soit cliché. C’est le cas mais Sandra Léo fait en sorte que ça ne se voit pas. L’intrigue ainsi que l’histoire marchent toutes seules et on va jusqu’au bout.  C’est même prévisible mais tellement addictif.

L’histoire est simple avec une écriture fluide mais entraînante. On se laisse aller dans l'histoire, dans l'évolution, les sentiments et émotions de l'histoire, d'Anna. Parfois c’est un peu nian nian. Quelque chose me dérangeait quand j’avançais mais c’était Anna, je ne sais pas quoi exactement mais voilà. =P
Ce livre est apaisant. L’histoire aurait pu finir en ce tome 1 même si il y a des intrigues qu'on ne saurait pas. Un sentiment bizarre que je n'arrive pas à décrire. Tout se tient, facile mais doux. Allez savoir. Pourtant, j'aimerai bien lire la suite pour développer l'histoire, ce monde et les personnages.

Anna est une jeune fille insouciante voire naïve au début. Elle évolue mais on n’a pas la warrior ou certaines héroïnes fortes. Elle l’est mais différemment. C’est agréable d’avoir un personnage comme elle et ça colle parfaitement à l’univers et à son espèce. Elle faisait un peu gamine parfois. =P

Alors il y a des personnes au côté de la Lumière et d’autres du côté des Ténèbres. On découvre en même temps que notre héroïne cet univers. Ce dernier est quand même fascinant. Dans un sens on se demande qu’est-ce que l’auteur a mis dedans. Le roman fait jeunesse même l'écriture, les idées et les réactions pour certains hein.  =P Ça va un peu trop vite, c'est un peu gros. Voire très, très gros. La réaction d’Anna quand elle apprend la vérité, je suis restée un peu bête. Elle se rattrape tout de même après, mais ça m’a marqué.
Néanmoins le tout tient la route. Peut-être des explications plus tard ? Certaines choses on les voit venir à des kilomètres mais c’est prenant. Je n’arrive pas à parler de l’histoire, donc je vais essayer d’écrire mon ressenti. J’ai passé un agréable moment en lisant les péripéties et les sentiments d’Anna.  J’ai même versé une larme dès les premières pages. Je suis vraiment sensible en ce moment. J’ai beaucoup ri et j’aimais voir les réactions de notre héroïne. Je me disais, mais qu’est-ce qu’il va se passer pour booster le récit ? Les grandes lignes on les sent venir et j’aime beaucoup les personnages secondaires. Julie, elle me faisait rire. David, j’avais envie un peu de le secouer. William se prend un peu comme un manche et rajoute une certaine touche de noirceur de mystère à la première seconde. Suzana, Paul et Cécila sont géniaux. La dernière est complètement tarée ! *-*
Deux petits couacs pour moi, le coup du professeur de français (j’ai cru qu’elle était en première) et pour prendre la température (je pense qu’on ne fait plus ça…). Je ne veux pas spoiler. =P



Ce premier tome met les bases de l’univers et d’une certaine manière l’histoire. Le récit est posé, doux avec sa touche de ténèbres qui pimente le roman ainsi que les rebondissements. Un tome 1, pas prise de tête, agréable, prenant, prévisible mais un je-ne-sais-quoi qui rend terriblement addictif. Vivement la suite !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy