Rock War, tome 1 de Robert Muchamore

Editions : Casterman
Collection : Romans grand format
Auteur : Robert Muchamore
Parution : 6 Janvier 2016



Coup de cœur ♥ !



Résumé :
Jay, Summer et Dylan ne se sont jamais rencontrés. Pourtant, ils partagent le même rêve de gloire. Le premier ne vit que pour son groupe de rock. La deuxième possède une voix à couper le souffle. Le troisième a de la musique plein la tête et des mains de virtuose.
La musique était leur passion, elle est devenue leur combat.


Mon avis :
Merci à Babelio et aux éditions Casterman. 

Il y a trois personnages principaux et qu’on suit : Jay, Summer et Dylan. Ils sont très différents et pourtant ils se ressemblent, ils ont une certaine fragilité chacun. Les autres personnages, les secondaires sont très importants comme les familles ou encore les amis.
C’est un livre rock mais surtout il met en avant nos trois protagonistes. On fait connaissance avec eux et on voit comment ils évoluent. Il y a souvent des tarés qui nous font rire et grimacer, mais plus vers le rire. =P Je n’ai pas arrêté un seul instant quasiment. Dans ce genre de livre on ne s’attend pas à des gros rebondissements, enfin à des choses exceptionnelles, et pourtant l’auteur nous surprend avec ses personnages et ce milieu mais il ne faut pas oublier qu’ils ont 13/14 ans puis d’autres gravitent autour.
Quand j’ai commencé à lire, rien qu’au prologue j’ai eu la sensation de vibrer. J’entendais le son, on rentre de suite dans l’ambiance.

J’ai pris un plaisir à suivre les personnages. Ils sont plein de fraicheurs et nous garantissent des fous rires. Je grimaçais souvent au début devant les réactions de certains adolescents, leurs comportements ou encore leurs vécus. J’ai fait une tête bizarre devant la mère de Jay, je me posais une question puis il y a une explication et j’ai été séduite par sa mère et en même toute sa famille, enfin celle qu’on voit, ses proches parents. 
Summer, sa vie m’a touchée. C’est une jeune fille forte mais totalement dépassée. Elle est également timide mais tient à cœur certaines choses comme tout ce qu’il touche à sa grand-mère. Il y a une scène que je ne m’y attendais pas et ça laisse présager de voir d’autres personnages mais cet incident est vite oublié un peu après. Dommage, est-ce qu’on aura des nouvelles de certains ? Bon c’est vrai que le livre parle principalement de la musique et des groupes. TAN TAN TAAAAAAAAAAAAAAAN BA BOOM BADA BOOM ! SLPASH ! =D
Puis il y a Dylan, le début m’a beaucoup touchée. Je me rebellais devant mon livre mais je suis contente de la suite. On le voit un peu moins que les autres et je me demande ce que réserve le tome suivant. 

Dans ce livre, on n’arrête pas de rire tout en parlant musique et de la vie des adolescents. L’auteur n’a pas laissé de côté la musique, évidemment, mais il a mis aussi le côté idiot, préjugé et la bêtise des adolescents. La musique apporte la paix mais aussi des complications. 
Tout ce que je peux vous dire, c’est que vous allez voir le sourire sans arrêt. C’est vrai qu’au début j’étais septique devant tant de personnages, je parle des secondaires. Ils sont mémorables, uniques et vraiment couillons certains. Royalement, je pense à la famille de Jay et aussi à Michelle. Quand vous lirez ne vous inquiétez pas, ça va partir en live un moment ou un autre et nous devant ? Soit on rit ou sourit comme des idiots, soit on lève les yeux, soit on grimace ou soit on a les gros yeux avec une petite peur. Comme les personnages principaux et l’esprit de roman, c’est un peu adolescent avec des sujets sérieux, le côté rock qu’on voit souvent qui part en live avec l’alcool, drogue (oui un gros cliché mais bon… =P), beh ici, c’est différent il n’y a pas ça mais c’est remplacé par le d’autres sentiments et émotions. Complètement idiot parfois et on se dit : « C’est quoi ce délire, je croyais que c’était le destin de trois jeunes qui aiment la musique sans plus ? » Beeeeh noooooooooooon. Il y a un côté festif avec des petits plus qu’on redemande sans arrêt car c’est frais, ça fait plaisir, ce n’est pas pris au sérieux (enfin ça dépend) et on se régale à suivre tout ce petit monde. 

Les bases sont présentes, la guerre du rock mais ça prend de l’ampleur à l’approche de la fin. Ce tome 1 est une introduction. Il y a deux parties bien distinctes dans le roman. On aurait dit une sacrée coupure  trop rapide mais finalement, l’auteur a bien mené tout ça. On se consacre à la connaissance des protagonistes, comment ils évoluent, ils vont apprendre chacun une « notion de la vie » et nous on découvre tous les personnages principaux et secondaires. Puis, la seconde partie qui continue un peu sur la lancée de la première mais où la musique est le maître mot tout en ayant des petits rebondissements assez surprenants. Je pense à un spécifiquement où j’ai halluciné mais au moins ça met une sacrée ambiance. =P
On ne s’ennuie pas une seule seconde. Comme je le disais, la musique remplit l’ambiance dans chacune des pages. Il y a une bonne humeur qui s’installe mais on pense tout le temps aux galères qui se trouvent à l’intérieur du roman. Je ne veux pas trop en dire plus, car il y a une délinquance, je vais juste dire ça, mais j’avoue j’étais septique au départ, pourtant après une seconde d’hésitation et en apprenant à connaître tout le monde, je plongeais de plus en plus dans le roman. Je vivais avec eux et surtout en étant simple spectatrice, je ne pouvais pas m’empêcher de rigoler pendant des heures et à m’inquiéter pour eux.



Ce premier tome met en avant les protagonistes et l’atmosphère rock. La base de l’histoire est une mise en bouche, on découvre l’univers et on veut suivre les personnages pour connaitre leurs évolutions. Ce sont des adolescents qui sont tous différents, qui apportent chacun quelque chose à l’aventure qu’ils ont et qu’ils se fabriquent. Les personnages principaux et secondaires sont attachants surtout les tarés. Hé hé ! On n’arrête pas de rire et de sourire tout en ayant mal pour eux. L’histoire est cadencée au rythme du rock. 


Commentaires

  1. Je connais Robert Muchamore pour sa saga CHERUB, et autres dérivés autour de cet univers. Je ne savais pas qu'il avait écrit autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout nouveau. =P CHERUB, je connais de nom et je n'ai pas lu, c'est mon premier de l'auteur. =)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy