Le Jardin d'Hiver, de Frédérique de Keyser

Editions : Pygmalion 
Collection : Littérature
Auteur : Frédérique de Keyser
Couverture : Frédérique Deviller
Parution : 11 Novembre 2015



Résumé :
"J'étais à la recherche de la poésir du brouillard qui transforme les choses, de la poésie de la nuit qui transforme la ville, la poésie du temps qui transforme les êtres..."
Photographe de presse indépendant de profession, photographe en toutes circonstances, Sophia n'est jamais très loin de son objectif. Malheureusement, faire reconnaître son talent n'est pas facile. Consacrant tout son temps à son travail et à sa passion, elle ne fréquente personne en dehors de sa meilleure amie, Annette.
Alors, lorsque le célèbre Sam Nahash, écrivain mystérieux que personne n'a jamais pu voir, la convoque, elle est plus qu'étonnée.
Et cette invitation n'est pas la seule surprise qu'il lui réserve.....

Frédérique De Keyser est l'auteure de plusieurs romans de genre. Egalement passionnée par l'ésotérisme, elle l'étudie depuis plus de 20 ans. Mariée et mère de deux enfants, elle vit dans les Ardennes.


Mon avis : 
Il me tentait et je l’ai gagné lors d’un concours, j’étais toute contente.
609 pages. 609 putains de pages. Désolée mais j’ai buggé quand j’ai lu.

Sophia est photographe et un jour, Sam Nahash, une personne très mystérieuse et qu’on n’a jamais vu, veut la voir. Niark niark.  Un véritable mystère ce gars. On se demandait si il n’avait pas un problème et on cherche, on cherche….

L’histoire est vraiment intéressante et j’ai beaucoup aimé. En plus, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de révélation.
L’écriture de Frédérique de Keyser est belle et poétique. Je n’étais pas dedans au début, j’ai eu du mal à rentrer dans le roman. Je ne savais pas où ça allait et qu’est-ce qu’était vraiment l’histoire.
Une part d’ombre et de mystère traine tout au long du roman, avec des petits détails, des petits indices qui arrivent dans notre lecture mais au compte-goutte. Vous savez juste dans les dernières pages, il faut être très patient.

Personnellement j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs et que ça allait trop vite parfois. J’ai bien aimé les deux personnages principaux, Sophia et Sam. J’avais peur qu’elle change vraiment même si j’ai un peu tiqué sur certains passages, elle reste elle-même tout en se découvrant mais il faut attendre pour s’en apercevoir.
Sam est un être plein de mystère et limite l’homme « parfait », mouais limite mais il est unique. Il y a une part d’ombre, d’exigence et de patiente en lui. Il est facile un peu à cerner et ne se révèle pas trop. Même quand on prend son point de vue, on nous cache plein de choses. On est aussi ignorants que Sophia et Annette.
Ah Annette, la meilleure amie de Sophia, plein de fraîcheur, et toujours elle-même. Elle va apprendre sur un chemin et va faire la rencontre de Shax, l’ami de Sam. Shax est dangereux, sûr de lui et pourtant…. J’avais le sourire pas mal de fois avec ces deux-là (Shax et Annette). Je trouve qu’ils relèvent le niveau des personnages et j’ai un peu plus préféré voir eux que les deux protagonistes.

Pour Sophia, j’aurai aimé un peu plus de résistance et en plus, Sam quand il fait son mécontent, je lui disais dans ma tête : « MAIS C’EST NORMAL PAPATE ». Ha ha, vous êtes perdus ? Tant mieux, je ne dévoile rien. TAC. TOC. BOOM.
On s’attache à tous les personnages. Sam, j’avais envie de le secouer un peu mais on peut le comprendre le choupinou mais parfois….. Hé hé !

Pour l’histoire, parlons-en sans dévoiler. Punaise, ça va être dur. Pour deviner, il faut être doué même si j’ai pensé à quelque chose, je n’étais pas loin et ça m’a surprise.  Il y a des indices ? En fait, non, pas vraiment. On se laisse bercer par l’histoire. Même si je peinais pour avancer, un moment donné j’ai un peu accéléré jusqu’à certaines scènes où je me posais la question si ça allait s’arrêter. Je voulais sauter des pages mais le hic, c’est ici, c’est impossible. Il y a des petits détails, des mots, des phrases, des pensées qui nous renseignent sur nos personnages, sur ce qu’ils ressentent, ce qu’ils veulent, ce qu’ils pensent et qu’est-ce qu’ils ont.  C’est super difficile de voir et pourtant, le vocabulaire est riche, c’est recherché. =) Y a plein de synonymes pour comprendre l’étendue des sentiments, émotions, relations.
Euuh où en étais-je ? Oui, l’histoire est douce. C’est principalement une romance, j’aurai juste aimé plus de piment, tout au long du livre et non par partie et surtout vers la fin.  Ma curiosité veut savoir davantage et qu’est-ce qu’ils vont faire autant les personnages principaux que secondaires, enfin surtout secondaires, après la dernière page.  =)  Je me suis vraiment prise d’affection pour Annette et Shax. Oui, je les adooooooooore beaucoup plus que Sophie et Sam. =P
Pour nous tenir, il y a des petits moments de mystères, de « qu’est-ce que c’est que ça ? », « c’est quoi ce qu’il cache » ? Une super aura mystérieuse qui nous titille tout le long, à petite dose pour nous tenir à continuer à lire.
Une touche surnaturelle flotte sur les pages. J'ai bien aimé les clins d’œil aux contes de fées. =)

Les péripéties de Sophia et Sam sont chouettes mais un moment j’ai un peu tiqué car c’était vraiment trop long et trop je-ne-sais-quoi qui m’a un peu énervé. Je voulais tellement savoir la vérité, que j’ai été déçue car on ne sait qu’à la fin, et  que je continuais à tourner les pages pour découvrir plus loin que la romance. La relation entre Sophia et Sam, est complexe, mystérieuse, bizarre et je me tais pour ne pas donner d’indices. Elle est aussi explosive et bizarre. =P


La Jardin d’hiver est long à démarrer mais ça se laisse lire une fois qu’on apprivoise l’écriture riche de Frédérique de Keyser. Les personnages sont attachants. Un mystère plane tout le long du roman et on est étonnés de la vérité. =P

Commentaires

  1. Et bien ! Quelle chronique !!! Je le prendrais sûrement quand je pourrais un peu plus me permettre des achats :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. =P Je suis restée vraiment bête sur LA révélation. x)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy