Le Trio Infernal, Épisode 1 - Beaux Gosses, Histoire-Géo et Fan-Attitude de Julie Forgeron


Editions : Láska
Auteur : Julie Forgeron
Couverture : Jeanne Corvellec
Parution : 11 Juin 2015
Nouvelle

Résumé :

Sophia aime l’histoire-géo — elle tente le CAPES pour la troisième fois —, écrire des fan fictions sur Napoléon Ier et Louis XVI, et sortir avec ses deux meilleurs amis, Estée et Paul. Ce soir-là, au Pirate, elle est à la fois amusée et charmée de se faire accoster par un séduisant jeune homme du nom d’Antton. Ils n’ont toutefois que le temps de s’échanger leurs numéros de téléphone… et un baiser. 
Quelques jours après, elle apprend qu’un lycée recherche un prof remplaçant en histoire-géographie. Tout semble lui sourire lorsqu’elle décroche facilement le poste. Elle doit pourtant bientôt faire face à une déception de la part d’Antton. Peut-être n’est-il de toute façon pas le genre d’homme qu’il lui faut…



Mon avis :
Lors d’une promotion je me suis prise les trois premiers épisodes de « Le Trio Infernal ».
Il est court, très court mais je trouve que c’est à la fois pas suffisant et assez. =P Esprit de contradiction vous savez. Hé hé hé
Sophia rencontre Antton lors d’une soirée avec ses meilleurs amis, ils échangent un baisé et un numéro. Puis, elle a de la chance d’être acceptée à un poste de professeur. Les choses se corsent. Niark niark !

J’ai bien aimé malgré le format court. On lit tranquillement sans prise de tête. Ce qui est dommage c’est plus croustillant au début et à la fin. Au milieu, c’est sympa, il y  a des petits rebondissements.  Sophia est une femme qui sait ce qu’elle veut et en même temps se cherche. Elle va faire face à ses élèves, ses « amourettes ».
On fait la connaissance de ses parents ainsi que ses meilleurs amis. Ces derniers sont particuliers mais j’ai un peu tiqué sur une chose. Après c’est moi et ma moral à deux balles hein mais voilà. =P
Quand elle va savoir quelque chose (je ne dis rien pour ne pas spoiler), qu’est-ce que j’ai ri ! Ça crée une situation cocasse. Une jeune femme qui est devant les problèmes de la vie. J’ai beaucoup souri quand même. =P

J’ai bien ri mais dommage que ça ne m’a pas tenu plus que ça en lecture. Je lirai quand même la suite. =P






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy