Le Paris des merveilles, T2 - L'Elixir d'Oubli de Pierre Pevel


Editions : Bragelonne
Collection : Fantasy
Auteur : Pierre Pevel

Couverture : Xavier Colette
Parution : 19 Mai 2015 ; première édition en 2004 sous le nom Cycle Ambremer


Résumé :
Paris, début du xxe siècle.

Dans un Paris de la Belle Époque où se côtoient gnomes, dryades, chats-ailés et arbres enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, membre
reconnu d’un club de gentlemen magiciens, est sur une nouvelle affaire de meurtre. La victime est un antiquaire apparemment sans histoires, mais l’enquête du mage le conduit à un nom que beaucoup redoutent : Giacomo Nero. Cet ambitieux mage noir pourrait bien être mêlé à une intrigue trouvant ses origines à l’époque de la Régence. En ce temps-là, Griffont était le chevalier de Castelgriffe. Érudit désinvolte et mage libertin, il s’apprêtait à affronter une société secrète et, ce faisant, collaborait pour la première fois avec une certaine baronne de Saint-Gil. Cependant, révéler aujourd’hui les secrets du siècle passé pourrait bien éveiller un confit s’étendant jusqu’à l’OutreMonde…

Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

Mon avis :
Quel plaisir de retrouver ce monde enchanté. J’avais mis du temps à rentrer dans le tome 1 mais pour ce deuxième volet, j’ai été happée directement dans l’histoire.
J’adore l’univers créé par l’auteur. Il est vraiment fabuleux, rêveur et à sa touche de suspense.
Nous retrouvons Griffont, la baronne et d’autres personnages. Une circonstance en amène une autre et une affaire d’importance commence où nos personnages vont enquêter.

Quel plaisir de retrouver tout ce beau monde. Oui, je me répète. Griffont est toujours lui-même et la baronne toujours égale à elle-même. Je les adoooore surtout elle. On ne manque pas de sourire.
Ce tome dévoile un peu plus l’histoire de l’OutreMonde et on va faire aussi un bond dans le passé. Je crois que j’ai maudit deux fois l’auteur car c’était au moment le plus critique, où mon cœur a manqué un battement qu’on exploitait le passé.
Découvrir le passé de Griffont et de la baronne, comment ils se sont rencontrés et tout et tout, m’a bien plu. L’Histoire se met en avant, oui celle avec un « H » majuscule, et on voit que l’auteur s’est renseigné. =) On visualise très bien, on se croirait dans le roman. L’écriture est toujours aussi géniale. Il nous parle tout en étant les personnages. J’aime beaucoup ce procédé, on se s’en plus proche d’eux, de cette aventure et de ce monde.
Puisque je parle d’histoire, revenons à elle. Il y a une enquête qui va nous faire un peu tourner en bourrique et avec tous ces noms, personnellement je me suis perdue. On apprend beaucoup de chose sur cette guerre décrite dans le tome précédent. On apprend un peu plus sur les personnages et j’ai eu le sourire quand j’ai su de combien de temps la baronne Isabel donc, n’aimait pas Cécile, un autre personnage. Pardonnez de ne pas donner le nom, c’est un peu difficile de tout retenir et surtout une flemme immense d’aller chercher. =P

Donc, je disais, que cette histoire m’a rendu folle mais elle rudement bien menée. Nous voyons de nouveaux personnages dont un, m’a bien surpris et j’ai eu un grand sourire en voyant son nom. ♥
J’ai versé mes petites larmes dans ce roman, je n’y croyais pas. Comment est-ce possible ? Pourquoi l’auteur nous fait ça ? =O Méchant auteur !
Les personnages sont toujours attachants. Les pages défilaient sans qu’on s’en aperçoive. Je voulais connaitre la fin de cette aventure. Le passé se mêle au présent et on n’est pas au bout de nos surprises. Il y a plein de rebondissement qu’on ne voit pas venir et de retournements de situations aussi. Oui, oui ! Je vous jure !
Donc, je disais, qu’on se demande sérieusement où on va. Quel personnage cache quoi ? Plein de secrets seront révélés et on aura des révélations. Trooop contente ! *-*
Cette intrigue m’a donné plusieurs fois la grimace et j’invoquais tous les Dieux pour que ça ne soit pas vrai. Certains passages m’ont fait sourire ou parfois rire ainsi que j’ai frôlé la crise cardiaque. Il y a un rythme, un schéma, puis, pouf ça casse et on s’envole dans un autre temps puis on revient, on renchaîne les pages. J’étais complètement dedans jusqu’à une cassure qui m’a surprise car je ne m’y attendais pas, et bien évidemment je n’ai pas lu le résumé. Comme d’hab quoi. =P J’ai réappris à découvrir ce monde, à être à nouveau charmé puis pouf, on revient et les pages défilent jusqu’à la fin. Quelle joie ! ♥

J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome et je me suis jetée sur le troisième et dernier volet. C’est un plaisir de retrouver ce monde merveilleux, pleine de magie, d'humour, de suspense avec ces personnages attachants.
Adios, je suis dans le tome 3 là ! Plouf plouf

Ps : La couverture est sublime et j’adooore la représentation de la Reine des fées, Méliane. ♥

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy