Brèves de réception de J.Arden et Philippe Reyt (illustrations)


Editions : Rebelle
Collection : Histoire de bulles
Auteur : J. Arden
Couverture/illustrations : Philippe Reyt
Parution : 29 Juin 2015

Résumé :
Comme dans beaucoup de professions, dans l’hôtellerie, il existe un envers du décor sur lequel je m’apprête à lever le voile.
Aussi, je vous invite à passer derrière le comptoir et à enfiler le costume de réceptionniste de nuit le temps de quelques anecdotes.
Qu’elles soient vertes ou pas mûres, imprégnées de la candeur qui est mienne face à des propositions de clients, agrémentées des réflexions que je ne partage pas et de celles qui filtrent malgré moi, il y a toujours matière à en rire.
Pour ma plus grande honte, bienvenue dans le monde impitoyable des hôtels !



Mon avis :
« Brèves de réception » m'attirait,  ça avait l'air drôle et en plus il y a des illustrations de Philippe Reyt. Je connaissais déjà J. Arden par sa saga, Les Sentinelles de l’Ombre. (:

C’est un ensemble de plusieurs anecdotes et comment une réceptionniste gère les clients particuliers, mécontents et bizarres !
Le récit est humoristique tout en étant réaliste. Les petites anecdotes nous font rire et J. Arden a une façon de le raconter, comme si on nous parlait dans une même pièce, ou plutôt qu'on soit dans les pensées de notre héroïne. C'est écrit à la première personne.
Je me dis, qu’en refermant ce livre ou plutôt ebook (j'ai profité de la promo pour me le prendre), je n'aurais pas le courage d'être réceptionniste car je suis trop expressive. :P Beh oui, j'aurais en plus fait des meurtres.. Hé hé ! 
Je n'ai pas une préférence pour une brève particulièrement. Elles ont toutes quelques choses. Les sentiments de l'héroïne, la description des scènes font qu'on la comprend aisément, mais surtout on imagine très bien. Aussi sans être réceptionniste, on a peut-être déjà vu des personnes qui font ce qu'elles font... ha ha ! N'empêche, être réceptionniste de nuit, j'aurais flippé toute seule même sans un bruit. :P
J'avais tout le temps sourire. J'étais exaspérée par des remarques. Je levais les yeux pour des réponses des clients. Je rigolais pour les pensées de l'héroïne. Nan, mais c'est vrai, qui des fois ne pense pas pareil ? Héhé ! J'étais mal quand elle était mal. Pas simploche hein ! ;)

Les illustrations donnent un appui sur le récit. Elles mettent en scène les brèves un peu en exagérant et c'est génial.

« Brèves de réception » est quelque chose qui nous détend grâce à l'écrit de J. Arden et aux illustrations de Filipré qui reflètent les brèves.  



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy