Texas Rangers T3 - Péril Mortel de Mary Burton


Editions : Milady
Collection : Suspense
Auteur : Mary Burton
Parution : 19 Juin 2015 


Résumé :
Il vient exaucer leurs dernières volontés…
Texas, vignoble de Bonneville. Le cadavre d’un pendu se balance à un arbre. Un suicide ? Le Texas Ranger Tec Bragg est persuadé du contraire. Il découvre que la propriétaire du vignoble, Greer Templeton, connaissait personnellement le défunt. Hantée par un passé douloureux, elle essaie tant bien que mal de se reconstruire. Et bien que cette jeune femme aussi fragile que charmante soit le suspect principal, Tec se sent irrésistiblement attiré par elle. Ce qu’ils ignorent tous les deux, c’est qu’un tueur en série traque, un par un, tous les anciens amis de Greer. Et qu’elle est la suivante sur sa liste.

Mon avis :
Texas Rangers est devenu une de mes séries chouchou. J’attends impatiemment la suite à chaque fois et je ne suis pas déçue. Mary Burton construit bien ses enquêtes, ses histoires et elle nous tourne en bourrique du début à la fin.

Une personne commence à tuer et nous sommes dans le vif du sujet dès les premières pages. Je suis rentrée directement dans l’histoire et c’est assez morbide. Ouais, pas très gai. Dès ce début, j’ai plein de questions qui sont passées dans ma tête. C’est assez psychologique à chaque fois et ce tome ne rate pas le coche.
Greer Templeton essaie de se reconstruire dans un vignoble. Des années sont passées depuis ce qu’il lui est arrivé et c’est une femme qui est ressortie plus forte mais en même temps fragile car elle s’efforce toujours de faire face à son passé.  J’ai aimé son évolution, son combat intérieur, deux pas en avant, un en arrière et ça repart avec ses objectifs. L’aide de Tec Bragg est aussi pour quelque chose, un sexy Texas Rangers.
Ce dernier est un homme assez imposant, très professionnel sauf quand Miss Greer est un peu dans les parages. Il peut être également un peu ours (c’est mimi hein !), attachant et impassible (professionnel).
Sa relation avec son neveu est en construction. Mitch, un jeune qui revient d’Irak, a le symptôme stress post traumatique. C’est un personnage secondaire qui est assez important. Détruit et tant bien que mal essaye de vivre. J’avais le sourire en fond en avançant dans le roman.  
La vie n’a épargné personne dans ce milieu qu’on découvre. Bon aussi c’est le but de l’histoire. J’avais souvent les yeux au ciel ou plus fréquemment les nerfs à cause de certaines personnes où l’apparence est roi.  Des protagonistes qui complètent le récit sont assez secrets, la plupart riches, cachottiers et moi les yeux au ciel ! Hé hé ! Bien de suspenses sont à découvrir…

J’avais un doute à peu près au commencement sur le/la tueur-se. Puis les pages ont défilé, l’enquête menait par les Texas Rangers ont chamboulé ma vision mais au bout d’un moment ça rentrait un peu dans l’ordre. J’étais très contente d’avoir deviné mais Mary Burton m’a quand même scotchée à la fin car il y a une chose que je n’ai pas vu venir. Vraiment pas ! Les indices qui étaient laissés au fur et à mesure sont bien menés au compte-goutte avec une touche d’ambiguïté.
J’ai dévoré le livre en quelques heures. On est pris dedans, l’auteur nous entraîne dans une sombre affaire où le point de vue du tueur-se et les scènes de meurtres nous donnent des indications/indices en nous embrouillant la tête et les questions fusent… la plupart du temps sans réponse. Grrrr !

Encore un roman où le suspense règne en maître, les personnages principaux sont touchants et Mary Burton peut nous bluffer ! La romance passe vraiment en second plan cette fois ci, l’enquête policière étant beaucoup plus mise en avant !

Ah oui et j’ai été ravie de revoir deux personnages de Sans Issue, le tome 2 de la saga !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy