Les sœurs Charbrey, T2 - Un mari récalcitrant de Cassandra O'Donnell


Editions : J'ai Lu pour elle
Collection : BEST
Auteur : Cassandra O'Donnell
Parution : 24 Juin 2015


Résumé :
— Ton fiancé sait-il à quel point tu peux être insolente dans l’intimité ?
— Non, mais moi je sais à quel point tu peux être mufle devant tout le monde, rétorqua Rosalie avec un sourire glacial.

Rosalie Charbrey ne parvient pas à y croire. Comment le duc de Langford, l’homme qui l’a séduite et abandonnée deux années plus tôt, ose-t-il se comporter d’une manière aussi odieuse ? Que cherche-t-il après tout ce temps ? À ruiner son bonheur et son prochain mariage avec le jeune et charmant vicomte d’Edgfield ? Bah, peu importe si ce débauché semble, pour une raison obscure, déterminé à lui rendre la vie impossible, Rosalie est fermement décidée, elle, à résister aussi bien à ses assauts qu’à gagner la guerre que « Sa Grâce » vient de lui déclarer...


Mon avis :
Je voudrais d’abord remercier Cassandra O’Donnell et les éditions J’ai Lu pour avoir permis de donner mon avis !

J’avais adoré de découvrir dans le premier volet les sœurs Charbrey avec la pétillante Morgana, cette fois ci on découvre plus l’impétueuse Rosalie.
Ce deuxième tome des sœurs Charbrey est différent du premier, qu’est-ce qu’on rigole ! C’est une romance qui se passe au XIXe siècle mais on ne ressent pas le côté historique, sauf pour les lieux et l’univers. Elle n’est pas prise de tête, vous voulez vous détendre ? Hop, c’est celle-ci qu’il faut. Vous voulez passer un moment ? Elle vous permettra d’avoir le sourire tout le long, peut être un petit passage où j’avais mon cœur qui battait très fort dans ma poitrine vu la scène « angoissante ».

Lady Rosalie Charbrey est fiancé au vicomte d’Edgfield mais quand le Duc de Langford réapparait au bout de deux ans, les sentiments enfouis refont surface et ça va créer une petite pagaille à la Charbrey.
Les dialogues entre Rosalie et John sont assez cocasses et tous les deux ont du répondant. C’est le jeu du chat et à la souris mais derrière ces joutes verbales, il y a une ombre au tableau. C’est une petite touche « dramatique » qui apporte quand même quelque chose à la romance, comme un peu plus d’aventure. On peut voir pour le coup les vrais sentiments des héros. Les deux points du vue permettent aussi de les voir entre autres.
Rosalie est sociable tout en étant franche et discrète. (: Le Duc de Langford, John pour les intimes, est un homme honnête qui n’a pas la langue dans sa poche. Il dit ce qu’il pense aussi. Tous les deux font la paire ! :P

J’étais ravie de croiser Malcom et Morgana, les deux principaux du premier tome. Malcom a bien changé. (: Fin’ un chouia. :P


Ce deuxième volet est plein de surprises même si on peut deviner la fin. C’est classique mais on rigole, c’est sympathique et le sourire est au rendez-vous ! J’ai passé un bon moment ! :D

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy