Spice & Wolf, Tome 1 de Isuna Hasekura


Editions : Ofelbe 
Auteur : Isuna Hasekura
Couverture/illustrations : Jyuu Ayakura
Parution : 12 Mars 2015

Résumé :
Déesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l'apparence d'une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu'à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre ses terres natales du Nord à bord de la carriole d'un marchand itinérant, l'énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu'ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les pièges bordent leur chemin... Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine leur sera bien utile pour reconnaître les bonnes affaires et déjouer les tromperies. Êtes-vous prêts à suivre cette charmante déesse dans un voyage initiatique parsemé de plaisirs simples, de rencontres, mais aussi de dangers ?


Mon avis : 
Les éditions Ofelbe décident d’éditer des « Light Novel » japonais. La version française met 2 volumes en 1. C’est pratique on lit plus de choses. :P
L'objet livre en lui même est très attrayant et attractif. 

On fait connaissance de Lawrence, un marchand itinérant qui rencontre Holo. Mademoiselle squattait la charrette. Depuis ils voyagent ensemble pour qu’Holo retrouve sa terre natale.
La première partie (tome 1) est une découverte du monde mais plus particulièrement des personnages. Holo me fait rire, à la fois sage et enfantine, elle est assez difficile à cerner.
La deuxième partie (tome 2) appuie plus sur les personnages et sur le fonctionnement du commerce surtout les échanges.

Le livre en lui-même est assez calme. Ça se passe dans un univers fantasy médiéval, c’est très réaliste par rapport à notre Histoire. L’auteur s’est inspiré de notre monde en mettant une touche d’originalité. Le thème principal est le commerce, on suit spécialement les « déboires » d’un marchand itinérant et de « son acolyte ». On voit à travers ce moyen la difficulté de ce monde. On apprend des choses dans ce milieu assez spécial où manipulation, escroquerie règnent en maitre. Un monde sans pitié. He oui, qui l’aurait cru ?

Comme c’est de la fantasy, on a quand même des choses surréalistes. On effleure le monde mythique des dieux et déesses. C’est assez particulier et j’ai hâte d’en savoir davantage car pour le moment c’est une croyance qui est dirigée par l’Eglise. L’Eglise est le point qui nous fait penser au Moyen Age. Comment elle régit, règne, dicte ses lois…  Abat les païens ! Bouuuuh ! :P
On s’immerge dans l’univers, on imagine très bien les paysages et les illustrations à l’intérieur donne vraiment un plus. Ces illustrations mettent en scène des passages du roman. Les descriptions sont déjà assez bien mais les illustrations donnent quelque chose et on est encore plus dans le roman.

Spice and Wolf est assez spécial. Les deux parties traitent de l’économie, comment Lawrence négocie mais il y a aussi du suspense et une peur pour des événements. Le récit est, je dirais, assez calme car il y a des explications commerciales, le fonctionnement un peu de tout. L’atout de ce roman est la relation entre les deux héros.

Lawrence est un jeune homme qui est dans le commerce. Il est déstabilisé souvent par Holo et celle-ci en profite énormément. Il pense toujours en profit, en même temps c’est un marchand. Son caractère est un peu en retrait et j’aimerai en savoir plus sur lui spécialement son côté « non marchand ».  Après, c’est un jeune homme hein !
Holo est une louve qui peut se transformer en humaine. On va la connaitre sous ses deux formes et on fait la connaissance de son univers et de son savoir. Elle a quand même quelques siècles.  Elle est particulière, comme je le disais, on n’arrive pas trop à la cerner : un coup on dirait une enfant puis l’instant d’après elle peut se comporter très bien en adulte. J’ai lu que certains n’arrivaient pas avec son personnage et pour une fois, pour moi c’est tout le contraire. J’ai pris Holo telle qu’elle était.  Elle me fait rire avec son côté goinfre. C’est le fait qu’on ne sait pas trop ce qui se passe dans sa tête qui m’énerve un peu mais je l’ai apprécié.
Leur relation est assez unique. On se demande si ils vont se mettre ou non ensemble mais miss Holo me fait souvent sourire dans ses réponses/remarques.

Je lirai la suite car j’aime la relation entre les deux héros. Ils ont un petit quelque chose, c’est ambiguë, on ne sait pas vraiment si ils vont sauter le pas. Ca pimente un peu le tout et la plupart du temps quand ils se « cherchaient », je souriais.
Je vais aller découvrir le manga et l’anime, en plus j’ai déjà une partie de l’histoire en tête grâce au roman. Héhé !



Merci aux éditions Ofelbe de m’avoir fait connaitre Spice & Wolf et d’avoir permis donner mon avis ! :D 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy