Texas Rangers, T1 - La septième victime de Mary Burton


Editions : Milady
Collection : Suspense
Auteur : Mary Burton
Parution : 23 Janvier 2015

Résumé :

Même les tueurs aiment le travail bien fait.

Lara Church a échappé de peu à l’Étrangleur de Seattle.
Ce tueur en série laissait le corps de ses belles et jeunes victimes dans des robes blanches cousues main. Voilà sept ans qu’il a disparu, et Lara, partie à Austin, tente de reconstruire sa vie malgré l’amnésie qui a effacé les souvenirs de son agression. Mais l’Étrangleur retrouve sa trace. Et entre la proie et son bourreau ne se dresse qu’un Texas Ranger, James Beck, déterminé à empêcher le tueur d’atteindre sa septième victime…



Mon avis :
J’avais adoré le tome 2 ! Oui, oui j’ai lu le tome 2 avant. C’est parce qu’en France, le tome 2 est sorti avant le 1. Oui, je sais, ce n’est pas logique. Les histoires ne se suivent pas, mais techniquement les personnages oui.

Alors c’est l’histoire de Lara Church qui a survécu in extremis à son tueur/violeur sept ans auparavant. Aujourd’hui, elle est photographe et enseigne à l’université sa passion (la photo) qu’elle a découverte après sa terrible épreuve, si je puis dire.  A Austin dans le Texas, des femmes sont retrouvées assassinées et ça rappelle étrangement ceux de Seattle où Lara y a vécu. James Beck, Texas Ranger, va enquêter dessus.

Lara est une femme forte avec un caractère qui lui a permis de survivre pendant toutes ces années. Le tueur n’a pas été attrapé et comme elle avait perdu la mémoire, c’est un peu compliqué.
James est un pur Texan, et quand il voit la jeune femme, son instinct protecteur prend le dessus. Ce couple est charmant. La romance n‘est pas très présente mais les personnages se cherchent un peu, s’envoient des piques et apprennent l’un de l’autre. Principalement, Lara progresse dans son affranchissement de ses peurs grâce à James.

L’histoire est vachement bien ! Mary Burton m’a encore conquise avec ce livre. C’est très bien ficelé, mené. L’évolution de Lara est présente et on aime voir comment elle arrive à avancer. C’est parfois avec des idées noires, diraient certains protagonistes, mais c’est un moyen d’avancer comme un autre. Qui est le tueur ? Pourquoi il recommence maintenant ? Qu’est ce qui se passe dans sa tête ? Le fait qu’il y a des passages avec lui, aide pour le comprendre. On tourne en bourrique aussi en cherchant qui ça peut bien être.
Le passage des personnages, le choix de ce qu’on suit au fur et à mesure. Ce choix, un coup c’est James puis Lara après un autre, est très bien mené. J’avais envie de tout savoir et de ne passer vite à autre chose. Pendant ma lecture, je me suis dit que l’auteur avait bien géré les passages de chacun. Oui, pour une fois, je ne me suis pas dit que c’était trop long là.  :P


En conclusion, j’ai adoré La septième victime. On passe un bon moment de lecture. Malgré que j’ai deviné une chose, je me suis prise une mini claque pour une autre. Avoir un soupçon et être surpris, m’a bien plu !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy