Touch T1 - Rédemption de Danielle Guisiano


Editions : Rebelle
Collection : Chimères
Auteur : Danielle Guisiano
Couverture : Miesis - Sylvie Veyres
Parution : Août 2013 - Réédition : 26 Février 2014


Résumé :
Un mystérieux inconnu joue du piano dans les couloirs sombres de l’université de musique. Hallucination ou rêve ? Intriguée par cette énigme, Lily n’a de cesse de se rapprocher de ce ténébreux pianiste, Jason. Cependant, les sentiments du jeune-homme semblent aussi ambivalents que son humeur.

Réussira-t-elle à découvrir le terrible secret qui le tient éloigné d’elle ? Légendes indiennes, mythes fantastiques ; il est des mystères dont il vaudrait mieux rester ignorant… Et si la malédiction n’avait pas dit son dernier mot ?


Mon avis : 
Lily, une française, est acceptée dans une université de musique aux Etats-Unis. Toute la famille déménage là-bas, son père y habitait déjà car il y travaille. Malgré qu’elle habite dans la même ville que la fac, elle a une chambre. Elle est pensionnaire. Un soir quand elle veut aider une « amie », elle entend une musique envoutante, bouleversante et enivrante pour elle. Lily voit un jeune homme séduisant, plus tard, elle apprendra que c’est Jason.

J’aime bien l’écriture, un « rythme » musical un peu comme le violon et le piano qui ont une place capitale dans ce livre. C’est riche en métaphores et en vocabulaire.
L’histoire d’amour interdite, sans l’être vraiment, est rapide et lente. Elle se développe. Il y a un petit triangle amoureux et, Dieux merci, il n’est pas dérangeant.  On retombe un peu sur du classique mais l’originalité de l’histoire amoureuse fait que c’en est autrement. Après les barrières du triangle sont très claires ce qui fait qu’à la fin, c’en est pas vraiment un. :P

Il y a quelque chose qui m’a gêné dans ma la lecture. On passe un peu du coq à l’âne,  il n’y a pas de transition on va dire. D’habitude, ça ne me dérange pas vraiment, voire pas du tout. Mais dans Touch, j’ai un peu bloqué quand Lily parle dans le présent et d’un coup elle parle d’un moment/épisode de la veille. Après ça s’enchainait, l’histoire avançait d’un seul coup sur certains « évènements ».

L’histoire d’amour est belle mais je la trouve un peu trop « oh rage, oh désespoir », vous voyez ou pas du tout ? Elle est un peu compliquée mais grrr je n’arrive pas à mettre le mot ! Il est au bout de la langue enfin de la touche pour le coup. A y est ! Mélodramatique c’est le mot que je cherchais. Gneu gneu quoi ! :P Personnellement, je la vois comme ça.
Les légendes indiennes sont vraiment intéressantes, c’est dommage qu’on a qu’un aperçu dans ce premier tome. J’espère dans le second nous aurons des réponses. J’ai adoré connaitre certaines histoires mais je me pose pas mal de questions sur elles justement. Il y a quelque chose qui me chiffonne et avec nos deux héros je trouve qu’il y a un truc/quelque chose de bizarre. Peut-être que je me fais des films ! Ouais ça m’arrive souvent, les auteurs arrivent à me surprendre après mes films.

C’est beaucoup concentré sur l’amour naissant de Lily, l’héroïne, la narratrice et Jason, son petit ami. Une passion qui les dévore et les entraine dans une aventure où ils devront faire face à beaucoup de choses.
Au départ, j’étais beaucoup dedans mais au fil des pages, leurs sentiments m’ont un peu exaspéré enfin je veux dire qu’il y en avait trop. Heureusement, il y avait des rebondissements/évènements que je ne m’y attendais pas mais j’aurais aimé que ceux-là soit peut être un peu plus long dans leur description ou plutôt dans la scène. Ces scènes exploratrices/aventurières soient plus longues. Nos héros partent un peu à l’aventure. Ils vont chercher d’où peut bien venir certaines légendes chamaniques. Mais une impression que c’est vraiment centré principalement sur les sentiments.
Les personnages secondaires sont importants surtout un, Pierre, meilleur ami de Jason et puis après ami de Lily. Il apporte une stabilité réelle, un ancrage solidement réel/solide à ses amis.

Je lirai la suite rien que pour en savoir davantage sur les légendes indiennes et bien sûr, romantique dans l’âme, comment va se finir cette histoire d’amour ? Haaa la question critique !

Gloups, j’ai oublié de dire, la couverture est magnifique !  Elle donne un côté mystère, de rêve et de légende. La couverture est signée Miesis ! :D

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy