[Manga] City Hall T1 de Rémi Guerin (scénario) et Guillaume Lapeyre (dessin)

Editions : Ankama
Collection : City Hall
Auteur : Rémi Guerin (scénario) et Guillaume Lapeyre (dessin)
Illustrations : Guillaume Lapeyre 
Parution : Juin 2012

Résumé :
Imaginez un monde où tout ce que vous écrivez prendrait vie... Imaginez maintenant qu’un individu ait décidé d’utiliser cette arme avec les plus sombres desseins… À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle, les forces de police de City Hall n’ont d’autre choix que de faire appel à deux des plus fines plumes de Londres : Jules Verne et Arthur Conan Doyle !


Avis :
J’ai pris le tome 1 lors du Festival de BD de Palavas et ce tome a attendu longtemps dans ma PAL.
Mais pourquoi, je ne l’ai pas commencé avant ? C’est une bonne question !
J’ai adoré ! Il y a beaucoup d’humour et mettre des personnalités connues, c’est extra !

L’histoire commence en 1902 à Londres. Il y a la technologie, aucun papier, aucun stylo. Tout est en numérique.
Un étage d’un immeuble a explosé. Sur place, l’inspecteur Lester trouve une feuille et se rend vite chez le Maire. De là, les nouveaux inspecteurs Jules Verne et Arthur Conan Doyle vont enquêter pour savoir qui a du papier et fait des choses terribles.

J’ai été de suite happée dans l’histoire, dès le départ, on ne se repose pas.  Ce premier tome, on découvre les personnages qui sont célèbres (ou sur le point de l’être). La base de l’histoire avec des révélations du passé ont titillé ma curiosité.  J’adore l’idée que le papier peut être une arme redoutable.
Même si ce sont des personnalités historiques qui sont nos personnages dans City Hall, ça ne suit pas vraiment le contexte historique que l’on connait, notre Histoire avec un grand H. C’est un peu un monde parallèle au notre.
Je vous l’ai déjà dit que j’ai beaucoup aimé ?! Je disais il y a de l’humour, les personnages principaux Verne, Doyle et une femme, Amelia Earhart, sont un peu fous.
Jules, Arthur et Amelia sont jeunes. Jules fonce sans penser aux conséquences, c’est un génie et un très bon écrivain. Il en fait qu’à sa tête.
Arthur est comme Sherlock Holmes, son célèbre personnage. Amelia ne se laisse pas faire. Elle dégaine assez vite les armes.  Je l’ai trouvé un peu imposante un moment.
Amelia Earhart est la première femme qui a traversé l’Atlantique. D’autres personnalités font des apparitions. 

Les dessins sont superbes. Un background splendide.
Le duo Rémi Guerin au scénario et Guillaume Lapeyre au dessin est génial. A eux deux ils font un excellent manga français.

Ce qui est bien, il y a de temps en temps une fiche des personnages. Ce n’est pas la peine que je dise que je lirai la suite ! Mais chuut, je l’ai déjà acheté.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy